Workshop « Sors-toi les flashs » : un an après

25 février 2024

A l’heure où cet article sort, on s’apprête à accueillir les élèves de l’édition 2 du workshop « Sors-toi les flashs ». On avait donc envie d’en profiter pour prendre du recul sur l’édition 1 et montrer les progrès de nos élèves de l’an dernier. Prépare-toi il y a du lourd !

On ne se connaît pas encore ?

Dessin représentant Elvire et Xavier, duo de photographes et vidéastes de mariage, réalisé par patate masquée

Ca c’est nous, dessinés par l’une de nos mariées !

Moi c’est Elvire, et je suis photographe/vidéaste spécialisée dans le mariage depuis plus de 5 ans, aux côtés de mon mari Xavier. Ensemble on a déjà accompagné plus de 70 couples de marié·es et on a gagné de nombreux prix internationaux sur certaines images. En plus de cela, on forme également régulièrement des collègues photographes sur différents sujets. Tu es ici sur notre blog, que j’alimente chaque semaine. Mais fin de cette parenthèse de présentation, il est temps de passer au vif du sujet de cet article !

Si tu veux en savoir plus sur nous, tu peux te rendre sur la page Notre histoire !

Les différentes raisons de faire le workshop « sors-toi les flashs »

Tous nos élèves ne suivent pas notre workshop pour les mêmes raisons. Les différences de niveau et d’objectifs ne sont pas un problème pour venir se former auprès de nous. Tout simplement parce qu’il s’agit d’un workshop très personnalisé mettant l’accent sur la pratique. Au programme beaucoup de mises en situation et de challenges individuels, qui permettent à chacun·e de travailler selon leurs envies et besoins pour affuter leurs compétences !

Raison numéro 1 : Arrêter de subir des conditions difficiles

Pour certain·es de nos élèves, ce workshop était une occasion d’apprendre à se servir d’un flash pour se sortir la tête haute de situations de lumières compliquées. Notamment les premières danses. C’était par exemple le cas pour Amélie Le Loarer, photographe en Bretagne. Avant de faire le workshop, Amélie n’utilisait le flash en mariage que sur le boitier (flash cobra), jamais en déporté. Et elle redoutait tant les soirées qu’elle s’arrangeait toujours pour que ses prestations s’arrêtent avant. Maintenant, elle les aborde avec plus de confiance en elle, armée de ses nouvelles compétences acquises pendant le workshop.

le père de la mariée sert dans ses bras la mariée et la main de la mère de la mariée s'agrippe au bras du père

Petite photo de soirée canon prise par Amélie Le Loarer sur un mariage post-workshop

Raison numéro 2 : Améliorer sa gestion des flashs déportés

Comme je l’expliquais plus haut, tous·tes nos élèves n’avaient pas le même rapport au flash déporté. Et si certain·es découvraient, d’autres l’utilisaient déjà sur leurs mariages. C’était par exemple le cas de Guillaume Armantier, photographe sur Paris. Ce dernier utilisait déjà les flashs en déporté, mais souhaitait gagner en confiance en lui, en rapidité, en créativité, et en constance. Bref, augmenter la qualité de son travail et son état d’esprit. C’est donc sur ces points que l’on a travaillé pendant le workshop, et sur lesquels il a continué à travailler de son côté de mariage en mariage ! Et un an après, les progrès sont là !

le père de la mariée sert dans ses bras la mariée et la main de la mère de la mariée s'agrippe au bras du père

Photo de couple en fin de soirée prise par Guillaume Armantier sur un mariage post-workshop

le père de la mariée sert dans ses bras la mariée et la main de la mère de la mariée s'agrippe au bras du père

Photo de première danse prise par Guillaume Armantier sur un mariage post-workshop

Avant et après le workshop « Sors-toi les flashs »

Pour bien comprendre ce que le workshop a changé pour nos élèves, le mieux c’est de te montrer des exemples ! Deux des élèves ont accepté de partager avec nous des « avant / après ». Tu vas voir la qualité de leurs images de soirée a fait un bond en avant ! Preuve qu’iels ont su se sortir les flashs pour évoluer ! Et si on les y a aidé en leur donnant les clés pour débloquer des choses, c’est nos élèves qui ont bossé. On est super fiers, Xavier et moi, de leur évolution !

Première danse, avant et après le workshop

Lorsqu’Amélie a papoté avec le DJ avant la première danse et qu’il lui a annoncé qu’il mettrait comme toujours de la lumière verte et rose avec des petits picots de couleur sur les marié·es, elle a fait comme beaucoup de photographes. C’est à dire un mélange de rire, de pleurs, bref, un cocktails d’émotions sponsorisé par la panique. Mais après cette première réaction, elle s’est souvenu de la formation « sors-toi les flashs », et elle a pris son courage à deux mains. Deux flash en déportés en espérant neutraliser ces couleurs si flatteuses au teint. Et voilà le résultat.

le père de la mariée sert dans ses bras la mariée et la main de la mère de la mariée s'agrippe au bras du père

Photo avec le panel lumineux du vidéaste, par Amélie Le Loarer (avant workshop)

le père de la mariée sert dans ses bras la mariée et la main de la mère de la mariée s'agrippe au bras du père

Photo avec les flashs, par Amélie Le Loarer (après workshop)

Je dois dire que la formation m’a sauvée la vie !! j’ai pu sortir des images correctes, sinon ils auraient eu l’air d’avoir mangé des huitres pas fraîches tout en ayant la varicelle. Donc vraiment MERCI, j’ai tellement pensé à vous !!

Amélie Le Loarer

Discours et animations de soirée de mariage, avant et après le workshop

Charlotte Sabah, photographe à Paris, a fait également partie de la première promotion de nos élèves. Avant le workshop elle n’utilisait le flash qu’en mode automatique, sur le boîtier directement (en cobra). Ses objectifs étaient de savoir quel matériel acheter et comment l’utiliser pour pouvoir obtenir des résultats plus satisfaisants en soirée. Etre en confiance pour de prochains mariages et savoir quoi faire. Objectif rempli puisqu’elle a partagé dernièrement avec nous des images d’une soirée de mariage bien canon ! Et elle a accepté de partager pour cet article des photos datant d’avant le workshop, de situations similaires à celles de ce mariage récent, sur lesquels elle ne savait pas encore utiliser les flashs.

le père de la mariée sert dans ses bras la mariée et la main de la mère de la mariée s'agrippe au bras du père

Photo de soirée d’avant le workshop, par Charlotte Sabah

le père de la mariée sert dans ses bras la mariée et la main de la mère de la mariée s'agrippe au bras du père

Photo de soirée d’après le workshop, par Charlotte Sabah

Photos de dancefloor, avant et après le workshop

Toujours grâce au partage de Charlotte, voici quelques exemples de photos de dancefloor prises par la même photographe, avant et après notre workshop, dans des conditions similaires. Quand on dit que le flash permet de ne plus subir les conditions et de sortir des photos dont on peut être fier·e, c’est de ça qu’on parle !
le père de la mariée sert dans ses bras la mariée et la main de la mère de la mariée s'agrippe au bras du père

Photo de soirée d’avant le workshop, par Charlotte Sabah

le père de la mariée sert dans ses bras la mariée et la main de la mère de la mariée s'agrippe au bras du père

Photo de soirée d’après le workshop, par Charlotte Sabah

le père de la mariée sert dans ses bras la mariée et la main de la mère de la mariée s'agrippe au bras du père

Photo de soirée d’avant le workshop, par Charlotte Sabah

le père de la mariée sert dans ses bras la mariée et la main de la mère de la mariée s'agrippe au bras du père

Photo de soirée d’après le workshop, par Charlotte Sabah

Merci encore aux partenaires du workshop « Sors-toi les flashs »

Plusieurs partenaires nous ont fait le plaisir de nous accompagner lors de la première édition de notre workshop. On voulait donc en profiter pour les remercier ! Merci donc à magmod, label photographie, matisseo pro, BenQ et fotostudio pour leur soutien l’an dernier.

Les élèves de l’édition 2024 seront également chouchouté·es, par Label Photographie, Magmod, Matisseo Pro et Fotostudio qui nous suivent pour l’édition 2, rejoints par Pixellu et Images-photo caen. On les remercie également et on a hâte de parler à nos élèves de tous les cadeaux prévus pour elleux !

Tu aimerais peut-être aussi

Avis Capture One : pourquoi on a quitté Lightroom

Avis Capture One : pourquoi on a quitté Lightroom

Lorsque Xavier a commencé la photo, il développait ses photos sur le logiciel Lightroom, qu'on ne présente plus tellement il est largement utilisé chez les photographes. Mais depuis quelques années il est passé sur Capture One, et il n'a pas l'air parti pour faire...

lire plus
Duo Azul : Recap Saisons 1 à 5

Duo Azul : Recap Saisons 1 à 5

L'année 2024 sera la 6ème, ce qui veut donc dire que 2023 était la saison 5 de notre aventure en tant que duo de photographes/vidéastes spécialisés dans le mariage. On s'est donc dit que ça pouvait être une bonne occasion de faire un petit bilan des cinq premières...

lire plus

Pour ne rien rater,
inscris-toi à notre

newsletter

Tu sais ce que tu cherches ?

Workshop « Sors-toi les flashs » : un an après

25 février 2024

Derniers articles

Top 10 de photos de mariage : mariage à la Villette

Top 10 de photos de mariage : mariage à la Villette

A chaque mariage, je demande quelques mois plus tard aux marié·es si iels ont envie de me citer 10 de leurs photos préférées de leur reportage de mariage. Et de m'expliquer, si iels y arrivent bien sûr, pourquoi ces photos ont particulièrement marqué leur esprit....

Mes 2 recettes végétariennes préférées

Mes 2 recettes végétariennes préférées

Tu te demandes ce que vient faire un article de recettes de cuisine sur un blog qui parle habituellement de photos de mariage ? Eh bien tout simplement c'est moi qui décide de quoi je parle ici, non mais ho ! Et j'avais envie de partager quelques unes de mes recettes...

Avis Capture One : pourquoi on a quitté Lightroom

Avis Capture One : pourquoi on a quitté Lightroom

Lorsque Xavier a commencé la photo, il développait ses photos sur le logiciel Lightroom, qu'on ne présente plus tellement il est largement utilisé chez les photographes. Mais depuis quelques années il est passé sur Capture One, et il n'a pas l'air parti pour faire...

Faire-part original : thème geek

Faire-part original : thème geek

Tu prévoies un mariage original, et tu as envie que ton faire-part de mariage le soit aussi ? C'est tout à fait possible. La police du faire-part ne viendra pas t'arrêter parce que tu as suivi tes envies ! Notre premier couple de la saison 2024 est fan de culture...

Tu aimerais peut-être aussi

Avis Capture One : pourquoi on a quitté Lightroom

Avis Capture One : pourquoi on a quitté Lightroom

Lorsque Xavier a commencé la photo, il développait ses photos sur le logiciel Lightroom, qu'on ne présente plus tellement il est largement utilisé chez les photographes. Mais depuis quelques années il est passé sur Capture One, et il n'a pas l'air parti pour faire...

lire plus
Duo Azul : Recap Saisons 1 à 5

Duo Azul : Recap Saisons 1 à 5

L'année 2024 sera la 6ème, ce qui veut donc dire que 2023 était la saison 5 de notre aventure en tant que duo de photographes/vidéastes spécialisés dans le mariage. On s'est donc dit que ça pouvait être une bonne occasion de faire un petit bilan des cinq premières...

lire plus

Pour ne rien rater,
inscris-toi à notre

newsletter

Tu sais ce que tu cherches ?

Pin It on Pinterest