Review pour photographes : Ecran BenQ SW321c

2 juillet 2023

Possédant deux écrans de la marque BenQ, nous avons contacté il y a quelques mois la marque BenQ pour leur proposer de parler de leurs produits à l’occasion du workshop que nous animions. Le début d’une jolie collaboration à leurs côtés ! Nous aimions les produits, nous avons découvert une autre facette de cette marque à travers un très bon contact avec la personne avec qui nous avons échangé. Cette dernière nous a proposé de nous envoyer un écran que nous n’avions pas encore pu tester en échange d’une review sur notre site. Nous sommes bien sûr libres de dire ce que l’on pense dans cette review, don’t worry ! Alors après quelques mois d’utilisation, voilà notre retour sur le produit que nous avons testé : l’écran SW321c !  

Le confort d’un écran 32 pouces 

Jusqu’à présent notre parc d’écrans était composé de deux 27 pouces et deux 24 pouces. Le passage au 32 pouces a nécessité un remaniement d’installation. En effet, 32 pouces, c’est grand. Très grand. Si tu prévois d’en prendre un, anticipe la place que ça va prendre sur ton bureau.  
Tu te demandes peut-être si c’est utile d’avoir un écran aussi grand ? Avoir un écran de cette taille n’est clairement pas indispensable, mais c’est un confort non négligeable. La configuration actuelle, pour Xavier puisque c’est lui qui l’utilise actuellement, c’est le 32 pouces en écran principal, et un 24 pouces (SW240 de chez BenQ également) sur la droite, à la verticale, en écran secondaire. Cette configuration lui permet d’afficher l’image en plein écran, dans une dimension permettant un travail de précision sans avoir à zoomer régulièrement dans l’image, et d’avoir tous les outils de retouche à portée de main, sur l’écran vertical. Confort maximal !  

La découverte du revêtement mat

On ne s’y attendait pas, mais ce qui nous a le plus surpris en découvrant cet écran, c’est son rendu mat. Aucun reflet, même avec une fenêtre ou une lampe dans les parages. On a vraiment l’impression de regarder un tirage papier mat tout droit sorti d’un imprimeur. C’est bluffant, et c’est un confort visuel incroyable ! Quand on passe la journée à regarder des images, c’est top de pouvoir le faire dans de bonnes conditions ! Ci-desssous on te montre ce que ça donne avec une lumière très forte directement sur l’écran, avec l’anti-reflet (écran horizontal) et sans (écran vertical)

La qualité BenQ au rendez-vous 

L’écran que l’on a reçu est vendu autour de 2000 euros neuf. Une somme importante, c’est sûr, et il existe des écrans de mêmes dimensions pour moins cher. Mais la qualité est, selon nous, au rendez-vous. La dalle 4k IPS, les dimensions, le revêtement mat. Et bien sûr la gestion des couleurs qui permet l’affichage d’un très grand nombre de couleurs, avec 99% adobe RGB et un Delta E à 1 en moyenne (ce qui est excellent) et une uniformité de la dalle au top. Le résultat c’est une profondeur dans les bleus incroyable. Les bleus étant très présents dans nos images, c’est utile pour nous ! Toutes ces caractéristiques ne servent pas à tout le monde, mais selon nous c’est un produit dont la qualité justifie le coût, qui reste d’ailleurs raisonnable face à d’autres marques positionnées dans le haut-de-gamme, comme Eizo. 

De petits détails qui font la différence 

L’écran est bien sûr livré avec certains accessoires. Notamment une molette pour changer les modes d’affichage ou régler la luminosité de l’écran. Et quelques petits détails que l’on reprochait aux écrans que l’on avait déjà en notre possession étaient réglés sur ce produit. Par exemple la dimension du trou prévu pour la sonde colorimétrique sur la visière. Un peu plus grand sur la visière de cet écran, il permet de passer la sonde à travers, ce qui est quand même bien pratique quand on calibre son écran régulièrement, ce qui est notre cas.  

Image empruntée sur le site de BenQ

Point calibrage

L’écran arrive calibré d’usine bien sûr, accompagné d’un rapport d’étalonnage, mais en tant que photographes professionnels, il est important pour nous de calibrer régulièrement les écrans, toujours avec le même profil, pour avoir un rendu homogène de nos images. Et bien sûr comme sur tous les écrans BenQ de la gamme SW, le logiciel palette master element permet un calibrage hardware, pour un meilleur contrôle des couleurs, y compris si on change de machine. Le profil ICC est intégré directement à l’écran et non à la carte graphique de l’ordinateur.  

Ce qu’on aurait aimé trouver sur ce produit 

On a pris notre temps pour faire cette review, car on voulait retoucher entièrement quelques mariages dessus avant de donner notre avis dessus. Et entre temps, de nouveaux écrans sont en train de sortir chez BenQ. Nous n’avons pas (encore) pu les tester, mais il semblerait qu’ils aient intégré les quelques suggestions que l’on comptait faire à la nouvelle gamme. Excellente nouvelle donc !  
Je te parle quand même de ces quelques détails. Le premier concerne la visière de l’écran. Comme nous aimons utiliser plusieurs écrans, les visières composées de trois côtés solidaires ne sont pas pratiques. En effet il y a du coup une portion de visière entre les deux écrans, qui vient cacher une partie de l’écran. Ce détail a été réglé puisqu’apparemment sur les derniers écrans sortis les visières permettent de laisser un côté libre. Une super nouvelle pour améliorer encore notre configuration !  

Image empruntée sur le site de BenQ

Deuxième petit détail, le port USB et lecteur de carte qui sont sur ce produit placés derrière l’écran, donc pas du tout accessibles. Le lecteur de carte est également assez lent. Personnellement on ne l’utilise pas puisqu’on se sert d’un lecteur de carte externe, mais c’est un point faible de cet écran. 

Image empruntée sur le site de BenQ

Le mot de la fin

Merci à BenQ de nous avoir permis de tester l’écran SW321c, et d’améliorer au passage notre configuration pour nous offrir un meilleur confort de travail. La post-production est une part importante de notre métier, et pouvoir l’effectuer dans de bonnes conditions est vraiment appréciable ! A noter aussi si tu comptes acheter cet écran, il te faudra un ordinateur puissant ! La gestion du 4k en 32 pouces, ça demande une carte graphique qui assure ! Si tu as des questions sur ce produit, n’hésite pas à nous contacter, via les réseaux sociaux par exemple. On sera ravis de te répondre !
Je te laisse avec le diaporama du premier mariage de notre saison 2024. Les photos de ce mariage ont bien sûr été retouchées sur cet écran !  

Tu aimerais peut-être aussi

Avis Capture One : pourquoi on a quitté Lightroom

Avis Capture One : pourquoi on a quitté Lightroom

Lorsque Xavier a commencé la photo, il développait ses photos sur le logiciel Lightroom, qu'on ne présente plus tellement il est largement utilisé chez les photographes. Mais depuis quelques années il est passé sur Capture One, et il n'a pas l'air parti pour faire...

lire plus
Workshop « Sors-toi les flashs » : un an après

Workshop « Sors-toi les flashs » : un an après

A l'heure où cet article sort, on s'apprête à accueillir les élèves de l'édition 2 du workshop "Sors-toi les flashs". On avait donc envie d'en profiter pour prendre du recul sur l'édition 1 et montrer les progrès de nos élèves de l'an dernier. Prépare-toi il y a du...

lire plus

Pour ne rien rater,
inscris-toi à notre

newsletter

Tu sais ce que tu cherches ?

Review pour photographes : Ecran BenQ SW321c

2 juillet 2023

Derniers articles

Taylor Swift, féminisme et classisme : billet d’humeur

Taylor Swift, féminisme et classisme : billet d’humeur

L'article d'aujourd'hui est un peu particulier, c'est un genre de billet d'humeur, dans lequel j'avais envie d'expliquer pourquoi j'avais commencé à m'intéresser à Taylor Swift, et ce que je pense de cette artiste. Parce qu'avec les concerts du Eras Tour qui...

Demande en mariage pendant un voyage : retour d’expérience !

Demande en mariage pendant un voyage : retour d’expérience !

Il y a quelques années, j'ai demandé mon mari en mariage, pendant un voyage en Islande ! J'avais d'ailleurs raconté cette demande en mariage sur notre ancien blog. Si tu cherches "Demande en mariage en Islande", tu devrais trouver l'article en question, publié sur...

Conseils pour former un duo photo/vidéo de mariage efficace

Conseils pour former un duo photo/vidéo de mariage efficace

On nous dit souvent que ça ne doit pas être facile de travailler à deux. Mais en vrai, c'est plutôt un confort, en tous cas de notre point de vue ! Si toi aussi tu es photographe et/ou vidéaste de mariage et que tu aimerais former un vrai duo efficace, on te partage...

Top 10 de photos de mariage : mariage à la Villette

Top 10 de photos de mariage : mariage à la Villette

A chaque mariage, je demande quelques mois plus tard aux marié·es si iels ont envie de me citer 10 de leurs photos préférées de leur reportage de mariage. Et de m'expliquer, si iels y arrivent bien sûr, pourquoi ces photos ont particulièrement marqué leur esprit....

Tu aimerais peut-être aussi

Avis Capture One : pourquoi on a quitté Lightroom

Avis Capture One : pourquoi on a quitté Lightroom

Lorsque Xavier a commencé la photo, il développait ses photos sur le logiciel Lightroom, qu'on ne présente plus tellement il est largement utilisé chez les photographes. Mais depuis quelques années il est passé sur Capture One, et il n'a pas l'air parti pour faire...

lire plus
Workshop « Sors-toi les flashs » : un an après

Workshop « Sors-toi les flashs » : un an après

A l'heure où cet article sort, on s'apprête à accueillir les élèves de l'édition 2 du workshop "Sors-toi les flashs". On avait donc envie d'en profiter pour prendre du recul sur l'édition 1 et montrer les progrès de nos élèves de l'an dernier. Prépare-toi il y a du...

lire plus

Pour ne rien rater,
inscris-toi à notre

newsletter

Tu sais ce que tu cherches ?

Pin It on Pinterest